Comment se définit la valeur d’une entreprise de transport

Premièrement, qu’est-ce que la valeur d’une entreprise? Parce que pour protéger quelque chose, il faut d’abord savoir ce que l’on protège! La valeur d’une entreprise, c’est le prix qu’un concurrent ou qu’un investisseur est prêt à payer pour une fraction ou la totalité des parts.

Tout le monde bénéficie d’une valeur d’entreprise élevée, car elle témoigne de la pérennité des emplois et de la capacité d’emprunt ou de recours à l’investissement.

Concrètement, la valeur d’une entreprise de transport a deux grandes composantes :

actifs et activités d'une entreprise de transport

Les actifs sont souvent financés et ont généralement une faible valeur nette. Un concurrent peut facilement se procurer des actifs similaires. Il n’y a donc pas de barrière à l’entrée.

Les activités quant à elles constituent cette barrière à l’entrée pour un compétiteur. Elles rendent un transporteur difficile à remplacer. Les données contenues dans les activités doivent être protégées pour préserver la valeur de votre entreprise.

D’où viennent les données dans une entreprise de transport?

Dans votre compagnie de transport, les objets et les systèmes qui génèrent et partagent des données sont :

  • Systèmes de répartition (TMS)

  • Télématique et télémétrie

  • Logiciel de maintenance

  • Load board

  • Système de navigation

  • Imagerie, 3PL

Êtes-vous propriétaire de vos données?

Les données générées par vos activités, comme les kilomètres parcourus, votre consommation de carburant ou vos données de télémétrie, vous appartiennent-elles? Le propriétaire des données peut être l’entreprise qui les produit ou encore, une organisation ayant collecté ces données parce qu’elle en avait les droits. Ce qu’il faut retenir, c’est que le propriétaire peut vendre les données.

Si les données qui caractérisent vos activités de camionnage, soit la barrière à l’entrée pour la compétition, sont cédées à un tiers libre de les revendre, votre entreprise perd de la valeur.

Céder certaines données peut néanmoins être une bonne stratégie si vous recevez quelque chose en retour qui en vaut la peine. On pense aux programmes de réduction de prime d’assurances en échange de données et d’activités de sécurité.

L’important, c’est de garder la visibilité sur vos données et de comprendre le modèle d’affaires de l’organisation avec laquelle vous partagez vos données.

Quels sont les risques du partage de vos données?

Risque du partage des donnéesSans barrière à l’entrée, sans différenciation par vos activités, votre entreprise ne devient qu’un inventaire de camions et autres actifs. Au lieu d’acquérir votre entreprise, un concurrent qui possède vos données pourrait simplement acheter des camions et vous compétitionner plus férocement.

Par exemple, un géant de l’industrie qui aurait en main vos données pourrait racheter votre entreprise à bas prix après vous avoir poussé au bout de vos ressources.

Maintenant, voici 10 conseils d’experts pour protéger la valeur de votre entreprise

Nous tenons à remercier Me Stéphane Lamarre de Cain Lamarre, Me Vanessa Henri de Fasken, Me Pierre-Olivier Ménard Dumas de Stein Monast, Mme France de Gaspé Beaubien de FUSACQ et M. Nicholas Somos de Left Lane Associates pour leur collaboration à cet article.

1. Sécurisez vos informations et vos données

Partageriez-vous vos données avec votre plus grand compétiteur? Si la réponse est non, c’est que vous jugez que les informations et les données de télémétrie de vos véhicules sont confidentielles. Vous devez alors les sécuriser.

2. Attention aux brèches possibles

Posez-vous la question : où vont mes données? Nous utilisons des outils informatiques sans savoir ultimement qui a accès aux données et où atterrissent nos données. Pensons aux systèmes de paie avec lesquels nous partageons nos données sans trop savoir ce qu’ils peuvent en faire. Ou encore, aux systèmes qui permettent aux conducteurs d’utiliser leur téléphone cellulaire ou leur tablette comme logbook électronique sans offrir une bonne protection des données.

3. Protégez activement vos données pour une meilleure évaluation

Les entreprises qui protègent activement leurs données et les utilisent pour prendre des décisions de gestion ont tendance à obtenir des évaluations plus élevées dans les transactions. L’un des moyens de protéger vos données, et la valeur qu’elles apportent à votre entreprise, est de vous assurer que vos partenaires technologiques ne partageraient jamais vos données.

4. Lisez attentivement les contrats

Un contrat est la source des obligations et des droits des parties. Nous sommes probablement tous « coupables » de ne pas lire les conditions chaque fois que nous téléchargeons une application mobile ou remplissons un formulaire en ligne. Cependant, dans le cadre d’un contrat commercial, nous devons les lire attentivement et être conscients de ce à quoi nous consentons.

5. Faites traduire un contrat dont vous ne comprenez pas la langue

Le Code civil a établi que votre consentement doit être libre et éclairé. Ne pas prendre le temps de lire le contrat, ou ne pas le faire traduire s’il est dans une langue que vous ne comprenez pas est une erreur inexcusable.

6. Vérifiez ce à quoi vous consentez par rapport aux données

Si votre fournisseur n’est pas propriétaire des données, a-t-il le droit de les utiliser? Dans une clause de non-concurrence, de non-sollicitation ou de confidentialité, nous demandons habituellement les données, la copie des données, et nous nous assurons que la personne n’utilise pas la connaissance qu’elle a des données.

7. S’il y a de la dispute, soyez prêt!

À la signature d’un contrat, vérifiez où il sera applicable. Le contrat sera-t-il applicable en vertu du droit américain ou du droit canadien? Le contrat détermine également l’endroit où se déroulera la dispute. Sachez s’il est prévu que ça se passe devant les tribunaux au Québec ou en Arizona, par exemple.

8. Développez une stratégie de données

Dans votre entreprise, vous avez différents types de données. Chaque type a des droits et une structure contractuelle particulière. Vous devriez inclure dans votre plan d’affaires une stratégie qui parle de vos données. Si vous avez une compagnie qui a autant de données, et que nulle part dans votre plan d’affaires le mot « données » n’est mentionné, ce serait comme si une compagnie de gestion d’immeubles ne parle pas d’immeubles dans son plan d’affaires.

9. Organisez, structurez et gérez vos données

Pratiquement toute compagnie vivra une transaction dans sa vie. C’est pourquoi il est important d’organiser et de structurer continuellement vos données. « Voici un exemple qui démontre l’importance de bien gérer ses données et leurs propriétés. Par exemple, une compagnie de 150 camions voulait en acheter une de 10 camions. Tout allait très bien, jusqu’à ce que la compagnie acquéreuse s’informe sur le système utilisé par la petite entreprise. Il s’agissait d’un système maison, moins sophistiqué. Comme les données n’étaient pas bien organisées ni structurées, l’acheteur a mis un terme au projet d’achat.

10. Prévoyez des ententes de confidentialité

Les ententes de confidentialité permettent de s’assurer que vos données ne soient pas partagées sans que vous ne soyez au courant et que vous en gardiez le contrôle. Assurez-vous que ces ententes soient bien rédigées en fonction de vos besoins. Pour ne pas annuler les bénéfices de vos ententes de confidentialité, si vos données sont partagées avec vos fournisseurs, assurez-vous également que vous savez exactement qui en est le propriétaire et comment elles sont utilisées.

La valeur de votre entreprise passe par la gestion de vos données. Assurez-vous de bien connaître la politique sur la propriété, la confidentialité et la monétisation des vos données et leurs copies pour chacun de vos fournisseurs de technologie.

Président et cofondateur d’ISAAC Instruments.

Partagez avec votre réseau!

Vous avez aimé l’article?
Faites-le découvrir à votre réseau!

Ne manquez jamais un article!

Abonnez-vous au blogue et recevez en primeur nos articles directement dans votre boîte de réception.

Qu’en pensez-vous?

  1. Marleen Lambert 5 mars 2021 at 12:39 pm - Reply

    Toujours tres interessant