Avez-vous une stratégie axée sur la sécurité au sein de votre entreprise? Pour plusieurs transporteurs, il s’agit de l’un des aspects les plus importants de la gestion de flotte. La sécurité des chauffeurs ainsi que des véhicules bien entretenus sont aussi gages de gain d’efficacité et d’optimisation des opérations. Heureusement, la technologie contribue à identifier et à évaluer de manière proactive les risques et de prévenir des accidents potentiels. Une solution de télématique permet de créer une culture de sécurité forte, tout en offrant accès à des données qui servent à orienter les politiques de l’entreprise.

Choisir un dispositif conçu pour le camionnage

Ce n’est un secret pour personne, la distraction au volant fait partie des causes les plus communes de collisions. En plus des vies enlevées, des gens blessés et des dommages collatéraux, les coûts engendrés sont faramineux. Pour un accident avec mortalité, la facture peut grimper à 10,9 millions de dollars. L’omniprésence des téléphones intelligents dans les dernières années a modifié nos habitudes de vie, et nos habitudes de conduite. Lire ou envoyer des messages textes en conduisant fait d’ailleurs partie des distractions les plus alarmantes. Si vous roulez à 110 km/h, le simple fait de quitter la route des yeux pour regarder votre cellulaire, ne serait-ce que pour 5 secondes, est l’équivalent de traverser la distance d’un terrain de football les yeux fermés. Ce n’est pas surprenant que les provinces canadiennes aient mis en place des mesures législatives portant sur l’utilisation du cellulaire au volant ou la distraction au volant.

Les chauffeurs de camions lourds ne sont pas épargnés par cette réalité. Ils sont la plupart du temps derrière le volant. Éviter qu’ils utilisent une solution de télématique sur leur cellulaire ou une tablette non sécurisée lors de déplacements, c’est leur rendre service. De nombreux risques y sont associés. En cas d’accident, si un chauffeur utilisait son cellulaire, plusieurs questions liées à la responsabilité feraient surface. Est-ce la faute du chauffeur? Est-ce la faute de l’employeur qui requiert au chauffeur d’utiliser un outil non sécuritaire pour effectuer son travail?

Sachant que les chauffeurs doivent communiquer avec le bureau et recevoir des instructions pour réaliser leurs activités de travail, il est primordial de leur offrir un outil qui ne compromet pas leur sécurité. Priorisez le recours à un dispositif de télématique spécifiquement développé pour les camionneurs pour suivre leurs heures de service, échanger avec les répartiteurs, compléter leurs rondes de sécurité et consulter leur rapport de performance. Le dispositif doit être verrouillé pendant la conduite, être solidement fixé dans le tableau de bord et être installé à une distance sécuritaire.

Miser sur la rétroaction en temps réel

Il est plus facile de modifier un comportement lorsque nous avons conscience de celui-ci. La télématique permet d’alerter les chauffeurs en temps réel sur les manœuvres brusques qu’ils exécutent. Ainsi, plusieurs systèmes de télématique peuvent avertir un chauffeur qui freine brusquement, fait un virage non sécuritaire ou se déplace à une vitesse excessive. Le chauffeur prend conscience de ce qu’il vient de faire, et peut alors ajuster immédiatement sa conduite.

Si la rétroaction en temps réel n’est pas suffisante pour que le chauffeur corrige ses comportements de conduite, les gestionnaires de la sécurité peuvent intervenir. La technologie permet d’envoyer des alertes par courriel aux responsables afin qu’ils soient informés de la situation. Les données détaillées sont également rassemblées dans des rapports pour identifier rapidement les chauffeurs à risque et les tendances au sein de la flotte. Afin d’assurer le respect de la culture de sécurité, les gestionnaires peuvent alors mieux planifier des séances de formation individuelle ou en groupe.

Protéger vos chauffeurs et la réputation de votre entreprise

Les caméras de bord sont très populaires, et il existe de bonnes raisons pour expliquer cette tendance. Les chauffeurs le confirmeront, certaines situations peuvent être difficiles à croire, et lors d’accident, c’est bien souvent la parole des gens qui est en jeu. Avec une preuve vidéo, les circonstances d’un événement deviennent indiscutables. Comme l’on dit souvent, une image vaut mille mots.

Les caméras intégrées à une solution de télématique offrent encore plus d’avantages. Comme elles sont connectées à l’enregistreur de données du véhicule, elles consignent automatiquement les 10 secondes qui précèdent et les 10 secondes qui suivent chaque événement critique. Par exemple, lors d’un freinage brusque, le gestionnaire de sécurité peut accéder à la vidéo et aux données de télémétrie qui l’accompagnent pour bien comprendre le contexte. À quelle vitesse allait le véhicule? Où était-il exactement? Le chauffeur suivait-il de trop près le véhicule devant lui? La combinaison des vidéos et des données peut également servir d’outil de formation pour mettre en lumière les erreurs et expliquer quels comportements auraient dû être privilégiés.

Avoir une longueur d’avance

Pour une flotte sécuritaire, il est important de connaître la santé des véhicules et de prévoir adéquatement les entretiens. S’il existe une défectuosité sur le véhicule ou la remorque qui n’a pas été réparée, un système de télématique comme celui d’ISAAC peut alerter le chauffeur lorsqu’il souhaite l’utiliser à nouveau. De plus, un dispositif de télématique avec un appareil photo intégré permet aux chauffeurs de capturer des images des défectuosités et d’envoyer automatiquement des alertes aux responsables de la maintenance. En vous attaquant aux problèmes rapidement, vous assurez que vos véhicules sur la route sont en bonne condition et vous évitez de potentiels incidents.

Pour que les employés adhèrent à la culture de sécurité, cette dernière doit être solide. L’utilisation de la technologie démontre l’engagement et le sérieux de l’entreprise, tout en fournissant les outils nécessaires afin d’identifier, d’évaluer et de prévoir les risques.

Partagez avec votre réseau!

Vous avez aimé l’article?
Faites-le découvrir à votre réseau!

Ne manquez jamais un article!

Abonnez-vous au blogue et recevez en primeur nos articles directement dans votre boîte de réception.

Qu’en pensez-vous?