Dans les dernières années, les transporteurs ont vu leurs primes d’assurances grimper. On parle d’une augmentation de 12 % entre 2017 et 2018 selon la plus récente étude de l’American Transportation Research Institute (ATRI). Les transporteurs spécialisés, comme les camions-citernes ou les camions surdimensionnés, payent généralement plus cher en raison de leur type de chargement associé à un risque plus élevé.

L’augmentation des primes d’assurances serait due à :

  • la hausse des cas de litiges

  • au trafic de plus en plus dense ; qui dit plus de gens sur la route dit aussi plus de risques d’accident

  • au prix des véhicules qui augmente, et par conséquent au coût des réparations qui augmente également

Les primes d’assurances font partie des principaux coûts opérationnels d’un transporteur comme le démontre ce graphique. Dans ce blogue, nous vous présentons comment la télématique et les données de télémétrie peuvent aider à réduire les coûts, tout en favorisant la promotion de la sécurité au sein des flottes de transport.

Source : https://truckingresearch.org/wp-content/uploads/2019/11/ATRI-Operational-Costs-of-Trucking-2019-1.pdf

Comment les compagnies d’assurances déterminent-elles les primes?

Avant de voir comment la télématique peut influencer les primes d’assurances, il est intéressant de connaître les différents éléments qui sont pris en compte lors de l’établissement des taux. Sans être exhaustive, cette liste énumère les principaux facteurs :

  • taille de la flotte

  • lieux des déplacements (états, provinces, comtés, etc.)

  • types de chargement

  • processus et procédures d’embauche des chauffeurs

  • gestion des risques / programmes de sécurité

  • cote de sécurité

  • pertes

  • contrôle et gestion des pertes

  • programmes de formation

  • culture d’entreprise

Comme vous le voyez, il y a certains éléments sur lesquels vous avez le contrôle pour vous améliorer. La télématique peut d’ailleurs avoir une incidence positive sur plusieurs de ces facteurs.

Comment la télématique aide-t-elle les transporteurs?

La télématique recueille des données qui permettent de réaliser des analyses approfondies et qui favorisent la prise de décision. Ces données sont très utiles pour calculer les risques et pour la reconstitution d’accident. Elles donnent une vue exacte sur ce que faisait le chauffeur au moment de l’impact; appuyait-il sur l’accélérateur ou sur la pédale de freins? Les gestionnaires de la sécurité peuvent ainsi connaître les comportements de conduite de leurs chauffeurs, et ce, en tout temps.

L’utilisation des données dans le camion a aussi une influence positive sur les chauffeurs. Un système qui avertit le chauffeur en temps réel – de manière non distractive évidemment – sur les manœuvres brusques qu’il effectue contribue à la formation continue. Pour qu’il soit efficace et sécuritaire, le système de télématique doit respecter les normes d’installation et ne pas nuire à la visibilité du chauffeur.

Avec les données de télémétrie en main, le transporteur doit se pencher sur l’usage qu’il en fait. Il en tirera un avantage concret s’il :

  • surveille les données

  • tire des leçons des données

  • développe de nouveaux programmes

  • modifie ses programmes existants

  • développe ou améliore les programmes de formation existants

  • met en place des programmes de récompenses

« Si le transporteur tire profit de son système de télématique et utilise les données pour agir de manière proactive en instaurant des programmes efficaces, cela influencera les taux d’assurances de façon favorable. Et l’inverse est aussi vrai. Un transporteur qui ne fait rien de ses données et qui n’a aucun programme ou contrôle en place, sera moins attrayant aux yeux des assureurs. Ses taux pourraient être moins intéressants, et il pourrait même avoir des difficultés à se faire assurer », affirme John Farquhar, Spécialiste des solutions de risque chez Summit Risk Solution.

Quoi faire pour mieux contrôler la conformité?

En plus de surveiller les données relatives à la gestion des risques, les transporteurs peuvent utiliser la télématique pour mieux gérer et contrôler le respect des règlementations. L’enregistrement électronique offre une multitude d’avantages et assure un suivi des actions et décisions prises. Cela permet par exemple de générer des rappels aux chauffeurs pour qu’ils effectuent leur ronde de sécurité ou le resserrage des roues, ou encore pour les aviser qu’un délai de réparation approche. La conformité du chauffeur, du camion et de la flotte est particulièrement importante puisqu’en cas d’accident, elle sera scrutée à la loupe. Imaginez l’impact sur vos réclamations si votre chauffeur n’était pas conforme au moment de l’accident! Il est préférable de mettre toutes les chances de votre côté et d’utiliser la télématique pour assurer votre conformité.

De plus, la télématique permet au personnel de bureau d’accéder à des informations concernant :

  • les violations d’heures de service des chauffeurs

  • les rondes de sécurité électroniques

  • la surveillance des véhicules en temps réel

  • les rapports de maintenance des véhicules

  • les codes de diagnostic et d’alerte des véhicules

Pour maximiser les efforts liés à la conformité, favorisez l’implication des chauffeurs en leur offrant la possibilité de suggérer des solutions et des pistes d’amélioration quant aux programmes en place.

Comment les caméras de bord influencent-elles les primes d’assurances?

Les caméras de bord (dashcam) qui sont intégrées avec un système de télématique permettent de combiner la force des images à des données irréfutables pour une compréhension exhaustive des événements critiques. Ainsi, il est possible de connaître le contexte lors de manœuvres brusques ou d’accidents, et d’identifier les chauffeurs ayant des habitudes de conduite à risque.

De plus en plus populaires auprès des flottes, les caméras sont aussi plus en demande par la plupart des services d’indemnisation des assurances afin d’aider à déterminer la responsabilité lors d’un accident. Outre les preuves qu’elles peuvent fournir, les caméras sont également appréciées par les assureurs puisqu’elles permettent d’encadrer et de former les chauffeurs sur des comportements de conduite plus sécuritaires. Les flottes qui maximisent leur utilisation de la technologie vidéo obtiendront des résultats positifs en diminuant le nombre d’accidents et en gérant leurs risques afin d’éviter de futurs accidents. En réduisant ou en éliminant les accidents, les flottes peuvent ainsi gérer leurs primes d’assurances de manière favorable.

En résumé, quoi faire pour réduire ses primes d’assurances?

Une meilleure gestion des risques ; voici ce qui résumerait bien ce que les transporteurs peuvent faire pour voir leurs primes d’assurances diminuer. Pour y arriver, il faut comprendre quels sont réellement les risques associés aux activités de l’entreprise. La gestion des risques, c’est bien plus que la conformité. Des opérations bien gérées peuvent donner des résultats tangibles, qui réduisent ou même éliminent les accidents et les violations. Un excellent programme de gestion des risques et une bonne culture d’entreprise sont la clé pour entretenir une bonne cote de sécurité, favoriser le bon entretien des équipements et réduire le taux de roulement du personnel. On peut gérer seulement ce que l’on peut mesurer! La combinaison de ces éléments constitue ce que les assureurs recherchent et permettra d’obtenir des taux d’assurance gérables.

 

*Merci à John Farquhar, Spécialiste des solutions de risque chez Summit Risk Solution pour sa collaboration à la rédaction de cet article.

Partagez avec votre réseau!

Vous avez aimé l’article?
Faites-le découvrir à votre réseau!

Ne manquez jamais un article!

Abonnez-vous au blogue et recevez en primeur nos articles directement dans votre boîte de réception.

Qu’en pensez-vous?